Le numéro 1 de la revue La Piscine est disponible

Nous sommes fiers et heureux de vous proposer le nouveau numéro de la revue La Piscine. Grâce aux textes et photographies des 65 contributeurs retenus, auteurs et artistes de talent, nous avons tenté de donner une vraie âme à ce numéro. Nous espérons que vous trouverez un lieu entre ces pages pour y poser la vôtre…
Philippe, Christophe, Alain et Louise

La Piscine #1
L’âme des lieux sans âme

revue graphique et littéraire

Format 21 x 27 cm couverture sur offset 250g/m²
2 faces tête-bêche – 80 pages intérieures offset 120g/m² – Dos carré cousu

Pour commander votre revue , rendez-vous sur la page dédiée :

images
capturecapture
Commandes par chèque ou virement : plus d’infos à revuelapiscine@gmail.com

☞ #LADLSA #LaPiscine Le sommaire

Après un été mouvementé, un été studieux à lire et à visionner vos quelques 333 propositions de textes et photographies, après d’âpres délibérations entre maîtres-nageurs durant lesquelles chacun a défendu sa vision de ce que devait être le thème de « L’âme des lieux sans âme », le sommaire du numéro 1 de la revue La Piscine est désormais bouclé.333 propositions : vous avez été nombreux à répondre à notre appel à contributions et nous tenons chaleureusement à vous remercier pour votre engouement.

333 propositions pour 65 contributeurs retenus. Le choix comme toujours a été très difficile et que les auteurs et artistes non retenus nous pardonnent, ils auront la possibilité de tenter à nouveau leur chance lors des prochains numéros.

Liste des auteurs et artistes au sommaire du numéro 1 de la revue La Piscine sur le thème « L’âme des lieux sans âme », par ordre alphabétique :

Astolfi Jean-Philippe
Augias Guillaume
Ayanoglou Anna
Barendson Samantha
Beghin Thierry
Blondeau Xavier
Bonat-Luciani Isabelle
Boudou Dominique
Bresch Camille
Carpentier Francis
Crenn Antonin
Desplechin Hélène
Desvignes Marie-Josée
Dieumegard line
Dillinger Christophe
Duchon-Doris David
Dupré Lucille
EL Pato Brouard Patrick
Fick Jean-Yves
G. Milo Olivier
Giraud Brigitte
Grossi Christophe
Henry Gabriel
hosteins gregory
Hubert Didier
Jalaude
Jeantet Benoit
Katz Hélène
Lacroix Anthony
Latouche Chloé
Le Baube Guillaume
Legeai Bruno
Lemaire Didier
Leroux Marilyse
Lièvre Eloïse
Lilac Flame Son
Mademoiselle de
Marasligil Canan
Masson Edith
Massot Jean-Louis
Mazzoni Michel
Ménard Pierre
Modèly Murièle
Morisse Olivier
Musiol Claire
Noël Florence
Pariente-Butterlin Isabelle
Portier Cécile
Prigent Patrick
Renaud Françoise
Reydet Pascal
Robert Catherine
Roquet Thierry
Roux Laurine
Sauvage Marlen
Seguin Fabien
Serr Xavi
Sibylle❀Papillon
Tissot Marlène
Vanderhaeghe Stéphane
Verin Julie
Vienne Simon
Vinau Thomas
Vissac guillaume
Yot Nat

_

LADLSA - Louise.jpg

(photo : Louise imagine — « Un dixième printemps » installation à l’hôtel de Griffy réalisée par Margaux Rodot, Mickael Martin et Benoit Tastet pour le Festival des Architectures Vives de Montpellier)

Le premier numéro de la revue La Piscine est disponible à la commande

Dans un mois : le printemps. Depuis début décembre, l’équipe des maîtres-nageurs a surveillé patiemment le remplissage du bassin, nettoyé chaque carreau de faïence pour éviter les dépôts sur la ligne de flottaison, pris soin de mettre en valeur chaque goutte déversée. #H20 est le thème de ce premier numéro. L’eau, sous toutes ses formes, est désormais limpide, son ph est tantôt doux, tantôt acide, mais jamais neutre. C’est une matière nouvelle où, nous l’espérons, vous aimerez vous tremper de la tête aux pieds, une matière composée par cinquante-six auteurs et artistes, aguerris ou inconnus. Ils en font son eau, son jus à lire et à feuilleter. Chacun d’eux a ouvert son robinet d’inspiration, déroulé son tuyau jusqu’aux margelles et laissé couler mots, photographies et illustrations. Qu’ils en soient tous ici remerciés, ils sont #LaPiscine.

Ce numéro a été réalisé par Alain Mouton, pour la mise en page et la conception graphique, supervisé et organisé par Louise Imagine, bichonné et salivé par Philippe Castelneau et rêvé puis crié par Christophe Sanchez. C’est magique : nous avons transformé l’eau en papier ! Vous aurez bientôt entre les mains un bel objet qui saura vous faire plaisir tant par sa forme que par son contenu. Deux faces pour deux sens de lecture. Soixante-douze pages sur papier 120 g/m², trente-six pages en couleurs pour trente-six de dégradés de noir et de blanc, le tout façonné en dos carré cousu et rabattu sous une couverture quadri de 250 g/m². Voilà une belle alchimie, une solution aqueuse littéraire et graphique à déguster sans modération. Bonne lecture et rendez-vous tout prochainement pour un nouveau grand bain.

Christophe

Les maîtres-nageurs ont une pensée particulière et émue pour Emmanuel Darley disparu en janvier dernier. Ce numéro de la revue La Piscine lui est dédié.

Pour commander dès aujourd’hui votre revue, rendez-vous sur la page dédiée : http://j.mp/LaPiscineH20 (paiement par PayPal)

Plus d’infos : revuelapiscine@gmail.com

LA PISCINE-n°0

Bienvenue dans le grand bain

12374865_997553423621048_2290457382403316457_o

Numéro zéro de La Piscine, en vente ici : http://j.mp/LaPiscineH20

Ça commence comme ça, par une rencontre un soir de juillet. Parce que la maison est en travaux, et parce qu’il fait beau, nous sommes dehors, assis au bord de la piscine, entourés de cyprès. La nuit tombant, la seule lumière dont nous disposons est celle des spots aux couleurs changeantes qui éclairent l’eau par en dessous. Il y a comme de la magie dans l’air. C’est Louise, je crois, qui la première, lance l’idée d’une revue. C’est une belle soirée, et c’est une belle idée. C’est aussi, d’abord, une belle histoire d’amitié. Six mois plus tard, pari tenu : le sommaire du premier numéro de La Piscine est bouclé. Nous avons reçu 230 contributions. Les textes, les photos, les dessins qui nous ont été envoyés nous ont émus, surpris, enthousiasmés. Aucun ne nous a laissé indifférent. Seulement, plus de 200 contributions pour une revue de 72 pages, nous devions faire un choix. Les discussions, les échanges entre nous furent nombreux et passionnés, à tour de rôle, nous défendions vaillamment tel ou tel texte, telle ou telle photo : le choix a été difficile, parfois déchirant, mais c’est un choix que nous assumons.
C’est la loi du genre, certains seront déçus de ne pas figurer au sommaire de notre première livraison. Qu’ils nous pardonnent, et qu’ils se rassurent : beaucoup d’autres numéros suivront.

Philippe, pour La Piscine

Ils sont les contributeurs du numéro 0 :

Melania Avazanto (photo)
Lidia Badal (texte)
Marilyne Bertoncini (texte)
Valérie Bilodeau (texte)
Pascal Bodin (photo)
Sophie Boisson (texte)
Isabelle Bonat-Luciani (texte)
Dominique Boudou (texte)
Emeline Bravo (texte)
Luc Comteau-Montasse (texte)
Antonin Crenn (texte)
Emmanuel Darley (texte)
Clotilde Daubert (texte)
Benoit Debuisser (photo)
Olivia Del Proposto (texte)
Hélène Desplechin (photo)
Marie Josée Desvignes (texte)
Cattina Elettroshock (photo)
Guillaume Estève (photo)
Jean Yves Fick (texte)
Virginie Gallet (texte)
Zacharie Gaudrillot-Roy (photo)
Laurent Herrou (texte)
Jalaude (texte)
Benoit Jeantet (texte)
Andre Joaquim (photo)
Carol L. (texte)
Lucien Laubert (texte)
Eloïse Lièvre (texte)
Antoine Maine (texte)
Laurent Margantin (texte)
Jean Jacques Marimbert (texte)
Edith Masson (texte)
Joseph Melin (photo)
Pierre Ménard (texte)
Sébastien Ménard (texte)
Murièle Modély (texte)
Azilys de Nowhere (texte)
Frankc Orsoni (photo)
Aliénor Oval (texte)
Nathalie Palayret (texte)
Langda Perrin (texte)
Thierry Radière (texte)
Louis Raoul (texte)
Laurie-Anne Romagne (photo)
Sophie Rousseau (linogravure)
Tom Rousselon (photo)
Alice Santini (photo)
Guillaume Siaudeau (texte)
Laurence Skivée (dessin)
Lucien Suel (texte)
Jules Sylvestre (photo)
Marlène Tissot (texte)
Thomas Vinau (texte)
Astrid Waliszek (texte)
Frida Wannerberger (dessin)

Numéro zéro de La Piscine, en vente ici : http://j.mp/LaPiscineH20

Merci #‎h2Ø‬ #‎LaPiscine‬

entete2

Vous avez été enthousiastes. Vous avez été nombreux à être enthousiastes, futurs lecteurs et futurs contributeurs. L’appel à contributions pour le numéro 0 de la Revue La Piscine est désormais terminé. Nous avons reçu plus de 200 contributions de textes – nouvelles, poèmes, proses poétiques – et œuvres graphiques – photos, arts plastiques, dessins – et nous tenons vraiment à vous remercier chaleureusement. Vous êtes d’ores et déjà La Revue.

Aujourd’hui, les maîtres nageurs couvrent d’une bâche le jacuzzi pour se mettre sérieusement au travail. Il va falloir trouver, dans l’ensemble des contributions hétéroclites reçues, une unité ; celle qui donnera son identité à la revue pour ce numéro consacré à l’eau. À cet élément qui vous a inspiré, nous devons donner le sel, verser la bonne dose de chlore et maintenir le ph doux. L’eau : vous l’avez bue jusqu’à la lie et nous sommes très heureux de constater, comme nous le pensions tous, que le web dans sa diversité regorge d’auteurs et d’artistes formidables.

Cette première semaine de décembre sera consacrée à la sélection finale des contributions. Comme toute sélection, elle sera arbitraire et subjective. Elle sera le reflet littéraire et graphique des goûts et des couleurs des maîtres nageurs, de ce que ce collectif de quatre amis veut lire et donner à lire, voir et donner à voir, aime et veut donner à aimer : une littérature et une création d’aujourd’hui qui se fait, refait, défait chaque jour sur internet et ailleurs.

Face A, Face B : Alain, notre designer d’esquimeurs, va être particulièrement sollicité pour monter le « chemin de fer » et accorder vos créations graphiques à vos mots en créant deux faces d’une même revue : une en couleur, l’autre en noir et blanc. Deux faces d’un même staff qui, nous espérons, vous plairont comme nous, piscinistes amateurs, avons plaisir à ce moment même à les composer.

Dans quelques jours, nous vous dévoilerons la liste des auteurs et des contributions retenus qui formera le sommaire de ce numéro 0 ainsi que les couvertures des faces A et B de la revue. Nous vous proposerons également la revue en précommande pour une livraison pour la fin de cette année.

Merci une nouvelle fois à tous ! Restez en maillot et envahissez les terrasses autour des piscines et partout où vous le pouvez. Vous êtes beaux et libres !

Christophe pour La Piscine

La Piscine : la découverte

FullSizeRenderLa Piscine – un reflet de la parole contemporaine à la surface comme en eaux profondes

Dans ma mémoire, ce sont Romy Schneider et Alain Delon alanguis sur la margelle, des plongeoirs à planche élimée par le temps, des sourires et des éclats de voix, de l’enfance rabattue dans les eaux, le silence aquatique après un plongeon ou encore les oreilles bouchées et le nez plein de chlore. C’est La Piscine. La revue que nous allons vous présenter au printemps prochain sera la mémoire de cinq personnes. Mémoire photographique, olfactive, textuelle, sensuelle, sexuelle… Mais aussi le présent de ces cinq mêmes âmes, ce qui nous fait vibrer en arts plastiques ou en littérature. Ce sera un reflet de la parole contemporaine à la surface comme en eaux profondes.

23 juillet 2015, à la Cyprière j’ai rencontré une Piscine.

Un chemin caillouteux difficile d’accès sur les hauts de Montpellier. Une clairière avec de hauts cyprès. Ma voiture décélère et cherche la vie dans un paysage solitaire. De hautes herbes viennent chatouiller les roues. Ça racle dans le dessous et m’éclaire le dedans. Cet endroit a une âme planquée dans l’abandon. Une maison est plantée au centre du terrain, cadenassée dans ses deux étages et surplombée d’une terrasse inaccessible. L’escalier extérieur est détruit. La maison est en travaux. Je cherche un regard et ne trouve que la cime des cyprès pour dépasser l’émotion. En contrebas, j’entends des voix. Philippe et Louise m’attendent et me font signe de la main. Installés au bord de la piscine à la seule lueur de ses lampes multicolores, nous allons passer la nuit à imaginer l’endroit, les gens dedans, la création, la parole, les lectures, les expositions, les manifestations. Nous créons la revue graphique et littéraire : La Piscine.

Le lendemain Alain plonge avec nous dans le projet.

Les idées fusent et la Piscine s’empare de nous. De l’eau jusqu’à la taille, nous sommes aujourd’hui dans le petit bassin à préparer le 1er numéro. Nous souhaitons une revue de qualité, cela va sans dire, qui reflètera cette nuit de juillet et nous emportera – nous et vous futurs auteurs et lecteurs – vers le grand large avec pour horizon le reflet de la création d’aujourd’hui.

La Piscine sera déclinée en diptyques et présentée pour une lecture tête-bêche.

Des diptyques en opposition pour éclairer le lecteur comme pour le questionner, le divertir et l’interroger, l’émouvoir ou le choquer. De la matière aqueuse mais pas que, du vivant en photographie, du noir et blanc colorés, en lettres minuscules quelques chuchotis, en majuscules des poings gagnants ou à virgules et de l’art plastique en couverture et dans le dedans pour réchauffer nos eaux en basse saison.

Le comité éditorial sera composé des premiers baigneurs, à savoir :

Les événements ne sont jamais absolus, leurs résultats dépendent entièrement des individus : le malheur est un marchepied pour le génie, une piscine pour le chrétien, un trésor pour l’homme habile, pour les faibles un abîme.
La comédie humaine de Balzac
[ Honoré de Balzac ]

> Christophe